Red and Black Quotes Instagram Post-3.png

TÉMOIGNAGE CLIENT

Laurent Sabot Data Analyst

Laurent Sabot
Data Analyst à l'Office du Tourism des 2 Alpes

"Cette étude de mise en conformité nous a permit de mettre en lumière des opportunités qui ont tout de suite parlé aux différents décisionnaires. David nous certifiait que le RGPD ce n'était pas que des contraintes mais aussi beaucoup d'opportunités, ce qu'on a souvent du mal à croire lorsqu'on parle de réglementation. Mais le résultat était tout inverse donc nous étions très contents."

1- Pourriez-vous vous présenter brièvement : votre entreprise, votre poste, vos responsabilités ?

“Dans le cadre de cette prestation avec CyberSecura, nous avons travaillé pour le compte de l’Office du Tourisme des 2 Alpes, mais c’était aussi quelque chose de plus global, puisque la Mairie et les remontées mécaniques étaient impliquées dans ce projet. Les principaux acteurs de notre écosystème en station étaient impliqués.

 

Moi je suis Laurent Sabot, c’était moi le principal interlocuteur lors de cette prestation puisque je suis Data Analyst au sein de l’Office du Tourisme, donc c’est moi qui fait le relai sur tous ces sujets data."

 

2- Pour quel type de besoin avez-vous fait appel à CyberSecura ? Quel a été le déclencheur ?

“Il y a eu plusieurs déclencheurs qui sont arrivés à différents moments mais qui se sont regroupés au moment ou nous savons décidé de lancer cet audit.

 

Le premier élément déclencheur a été la volonté au sein de la station de mieux exploiter les données pour prendre de meilleures décisions. Dans ce cadre là, nous voulions, pour le compte de la Mairie ou d’autres prestataires comme les remontées mécaniques par exemple, utiliser mes compétences de Data Analyst pour apporter des informations afin de prendre de meilleures décisions. Comme cela concerne plusieurs structures, nous avions besoin de connaitre ce que nous pouvions faire, comment tout cela allait fonctionner, quelles étaient les possibilités légales pour pouvoir avancer sur ce sujet, etc.

 

Le deuxième élément déclencheur a été un autre projet que nous avions en parallèle : le programme propriétaire. Le concept est donc que  l'on veut remplir les lits de la station : il y a des propriétaires qui ont des hébergements mais ne sont jamais présents. Le but est de les pousser à l’occupation ou à la location, pour que les logements soient le plus remplis possible. Et pour mesurer tout cela et donner des récompenses aux gens qui louraient le plus souvent, on veut pouvoir mesurer les occupations via les consommations d’eau : cela nécessitait le traitements de données personnelles. La question était de savoir comment nous pouvions utiliser tout cela dans le cas où tous ces éléments, toutes ces données personnelles, sont gérées par plusieurs acteurs en même temps.

 

Ce sont les deux principaux projets que nous avions, et pour avoir des réponses, nous nous sommes tournés vers CyberSecura. "

3- Pour quelles raisons avez-vous fait le choix de confier ces missions à CyberSecura plutôt qu’à quelqu’un d’autre ?

“C’est assez simple : nous avons rencontré David au moment des Tourisme Digital Days, un évènement auquel nous avons participé en décembre 2021. Le contact est bien passé, l’échange était plutôt bon donc on a décidé de lui confier cette mission.”

4- Aviez-vous des craintes avant la mise en place du projet ?

“Oui, la principale crainte était que le retour de l’étude soit beaucoup de contraintes. David nous certifiait que le RGPD ce n’était pas que des contraintes mais aussi beaucoup d’opportunités, ce qu’on a souvent du mal à croire quand on parle de réglementation. On avait surtout la crainte de se dire “tiens, on va pas pouvoir faire ça, ni même ça, on va se retrouver bloqués”, mais le résultat était tout inverse donc on était très contents.”

5- Quels sont les défis à relever aujourd’hui dans votre activité ?

“Le principal enjeu c’est qu’on part de rien : c’est un secteur d’activité où la data n’a jamais était exploitée, ou très faiblement exploitée sur des petits sujets très précis tels que les envois de mails de manière très globale par exemple, donc l’enjeu est de l’utiliser au quotidien pour être plus efficace dans ce qu’on fait, et afin de prendre de bonnes décisions.”

6- Comment décririez-vous le travail de CyberSecura en quelques mots seulement ?

“J’aime bien le coté constructif, c’est vraiment le mot que je retiens. On a des problématiques auxquelles on doit répondre, on a le RGPD et toutes ces réglementations, et on pourrait très facilement être dans le “on peut pas faire ça, on peut pas faire ça”. Et ce qu’on a beaucoup aimé dans le travail mené par David et Marine, c’est vraiment ce coté constructif “ok, comment on peut répondre au besoin, comment on peut trouver une solution, par quel chemin passer ?”. Ça a été très constructif et c’est vraiment ça qu’on retient de cette mission.”

7- Quels sont les résultats de cette collaboration ?

“Alors je parlerais de deux résultats différents. 

 

Pour ce qui est du projet propriétaire, nous avions besoin de la confirmation que c’était faisable, réalisable légalement, donc d’un côté ça lance ce projet, c’est un premier résultat.

 

Et d’un autre côté, et c’est surement ce qui est le plus intéressant pour nous à l’Office du Tourisme et pour moi en tant que Data Analyst, c’est d’avoir lancé le sujet de la donnée mais de manière globale. Là par exemple je viens de recevoir une notification à l’instant pour faire un point avec le Maire pour justement définir structurellement la convention pour que je travaille à la Mairie et participe à l’élaboration d’un plan data, et pour qu’on fasse une base de données, à l’Office du Tourisme et à la Mairie, pour vraiment lancer les sujets data. 

Donc ça a aussi permit de montrer des opportunités qui ont tout de suite parlé aux différents décisionnaires. Le sujet est donc lancé, car maintenant nous en voyons aussi les opportunités et non plus seulement les contraintes.”

8- Quels éléments avez-vous le plus appréciés dans la solution apportée par CyberSecura ?

“Ça rejoint ce que je disais tout à l’heure, c’est la réflexion, la démarche de réflexion qui a apporté une solution constructive, et au delà de tout ça, c’est la forme avec laquelle David nous l’a présenté, c’était très clair : “voilà le besoin” donc ok on est bien sur le bon besoin, “voici les contraintes”, “voici les solutions”, c’était vraiment très très fluide du début à la fin, tout a été très clair pour tout le monde, ce qui a généré beaucoup de nouvelles questions auprès du public de cette restitution, même auprès des personnes un peu moins sensibles à ces sujets data. C’était à la fois constructif et à la fois bien amené, donc nous étions contents.”

9- Quel(s) conseil(s) donneriez vous aux entreprises confrontées au même problème / ayant le même projet que vous ? 

“Je leur parlerais de l’importance de traiter tous ces sujets autour de la donnée : c’est à la fois un besoin règlementaire, donc une contrainte, mais cela peut aussi se transformer en opportunité. On découvre plein de choses intéressantes sur la façon de faire. Ça apporte plus que ce qu’on s’imagine finalement, même lorsqu'on connait le secteur comme moi, on peut être agréablement surpris. Quand on lance des projets structurants, ça peut être très riche et très intéressant.”

10- Conseilleriez-vous CyberSecura autour de vous ? Pour quelle(s) raison(s) ?

 

“Oui complètement, pour les raisons qu’il y a un vrai échange, une vraie écoute et une vraie compréhension du besoin. C’est important de ne pas avoir une agence qui part dans son coin. Beaucoup d’écoute, des bonnes interactions, pour un rendu très satisfaisant.

David et Marine se sont bien creusé la tête pour nous, il ont fait beaucoup d’efforts pour répondre à toute la complexité de la demande qu’on a faite, donc oui c’est un prestataire qui était très positif pour nous, dans la relation comme dans le résultat.”

Toute l'équipe de CyberSecura remercie Laurent Sabot pour son témoignage !

Découvrez le site internet des 2 Alpes !

retour2.png