Image by Cytonn Photography

TÉMOIGNAGE PARTENAIRE

Screenshot 2021-02-17 at 12.14.11-min.pn
Anastasija Collen, chercheuse senior à l'Université de Genève & membre du Conseil d'Administration de INFOSEC

"Cela nous apporte l'expertise et l'excellence des professionnels de CyberSecura qui travaillent dans le même domaine. C'est un excellent moyen de transmettre les résultats de nos recherches dans le monde réel."

1- Pourriez-vous vous présenter brièvement : qui êtes-vous ? Quel est votre métier ? Depuis combien de temps travaillez-vous pour l'Université de Genève ?

 

"Je m'appelle Anastasija Collen, je suis chercheuse senior et je travaille à l'Université de Genève depuis 2013. Je travaille dans le laboratoire de sécurité de l'information avec mon collègue Niels Nijdam, nous sommes co-responsables du laboratoire. Notre principal domaine de recherche est la cybersécurité et la confidentialité des données".

 

2- Pouvez-vous nous présenter l'Université de Genève ? 

"L'Université de Genève est une université pluridisciplinaire, elle a des spécificités diverses comme la médecine, le droit, les relations internationales, l'informatique, les mathématiques, la physique."

3- Quelle place occupe la recherche à l'Université de Genève ?

"Elle occupe une place assez importante, nous avons beaucoup de programmes de doctorat, donc la recherche est un des plus grands piliers de l'université".

4- Comment avez-vous entendu parler de CyberSecura ?

"J'ai travaillé avec Saghar en France (à l'INRIA), nous sommes donc des amis avec une très longue histoire. J'ai donc toujours gardé le contact avec elle et suivi sa vie professionnelle, et finalement nous sommes arrivés au point où nous voulions essayer de collaborer ensemble dans notre domaine, sur des projets de cybersécurité".

5- Quel type de relation entretenez-vous avec CyberSecura ? Comment ce partenariat se traduit-il ?

"Le partenariat que nous avons établi avec CyberSecura porte sur la collaboration pour préparer des projets liés à la cybersécurité. Nous développons des idées, et nous essayons de les mettre en œuvre dans la vie réelle avec le soutien de financements européens. Ces projets portent sur les domaines de la cybersécurité et du respect de la vie privée, c'est ainsi que nous collaborons".

6- Que vous apporte le partenariat avec CyberSecura ?

"Cela nous apporte l'expertise et l'excellence des professionnels de CyberSecura qui travaillent dans le même domaine. C'est un excellent moyen de transmettre les résultats de nos recherches dans le monde réel. C'est le principal avantage de ce partenariat".

7- Inversement, qu'apporte ce partenariat à CyberSecura, selon vous ?

"Je pense qu'ils bénéficient de la recherche académique, ainsi que de l'accès aux résultats de la recherche, qu'ils peuvent ensuite retransmettre et appliquer à leurs entreprises".

8- Êtes-vous satisfait de ce partenariat avec CyberSecura ?

"Oui, je suis satisfaite ! En général, je suis très heureuse de collaborer avec CyberSecura car nous partageons le même parcours, la même vision sur de nombreux sujets liés à la cybersécurité et à la vie privée".

9- Quelles sont vos perspectives de développement avec CyberSecura ?

"Pour l'instant, nous avons soumis deux propositions et nous attendons les résultats. La prochaine étape naturelle serait que l'une de ces propositions soit acceptée et que le projet européen soit lancé. Ensuite, il pourrait s'agir d'une collaboration au quotidien pour travailler ensemble sur l'un des projets que nous avons développés avec Saghar à partir de zéro, et ainsi voir nos idées se concrétiser dans le monde réel. Ce serait la prochaine étape".

10- Y a-t-il un projet spécifique, avec CyberSecura, dont vous pourriez me parler ?

 

"Jusqu'à présent nous avons soumis deux propositions, l'une d'entre elles s'appelle "Cobweb", par exemple. Elle se concentre sur les aspects de la vie privée des citoyens ordinaires en termes de protection, d'information et de sensibilisation aux questions liées à la vie privée dans leur vie quotidienne."

DÉCOUVREZ LA VERSION VIDÉO !
retour.png