Image by Cytonn Photography

TÉMOIGNAGE PARTENAIRE

Capture d’écran 2022-06-02 à 11.28.50.png
Sophie Raimbault-Mutel, Responsable Entrepreneuriat et Innovation pour Inovallée & facilitatrice auprès des start-ups du Tarmac

"Nous souhaitons pouvoir formaliser davantage ce partenariat et le mettre en valeur, notamment la partie sécurité ‘by design' pour favoriser les bonnes pratiques chez nos start-ups et les aider à prendre une longueur d’avance."

1- Pourriez-vous vous présenter brièvement : qui êtes-vous ? Quel est votre métier ? Depuis combien de temps travaillez-vous pour Inovallée et le Tarmac ?

"Bonjour, je suis Sophie Raimbault-Mutel, Responsable Entrepreneuriat et Innovation pour Inovallée et je gère actuellement l'incubateur de start-ups technologiques, le Tarmac. J'ai pris cette responsabilité depuis un an maintenant, mais cela fait 7 ans que j'ai rejoins l'équipe en tant que chargée d'accompagnement des start-ups. Aujourd'hui, je pars pour de nouvelles aventures professionnelles. Jeremy Touffut devient donc le nouveau responsable du Tarmac."

2- Pouvez-vous nous présenter le Tarmac ?

"Avant de présenter l'incubateur, je vais faire un petit aparté car le Tarmac est uniquement une marque commerciale, créée par Inovallée pour matérialiser son service d'incubation de start-ups technologiques. La Technopole Inovallée est une interface spécialisée en ingénierie de l'innovation créée il y a 50 ans à côté de Grenoble, sur les communes de Meylan et de Montbonnot. La structure s'est dotée en 2014 d'un incubateur de start-ups technologiques, le Tarmac donc, qui propose un programme d'accompagnement complet aux start-ups technologiques de moins de 3 ans. Son rôle est d'accompagner la création et la croissance des start-ups, de les connecter à l'ensemble de l'écosystème d'innovation et économique et de faciliter ainsi l'accès à un réseau d'experts."

3- Quelles valeurs particulières votre entreprise défend-t-elle ?

"La valeur principale que défend le Tarmac est "Human First". Plus qu'une valeur, c'est vraiment une philosophie de travail et d'accompagnement. On n'accompagne pas une technologie, ni une entreprise, mais vraiment des hommes et des femmes qui veulent s'impliquer dans le développement du monde de demain et contribuer ainsi aux différents enjeux environnementaux et sociétaux. Nous sommes là pour favoriser le développement de nouvelles technologies, mais aussi, parfois, pour accompagner les porteurs de projets sur des changements de stratégie, car les start-ups effectuent souvent de nombreux pivots avant de trouver leur marché. C'est pour cette raison que nous avons choisi d'accompagner l'humain avant tout."

4- Comment avez-vous entendu parler de CyberSecura ?

“CyberSecura est tout d’abord intervenu au Tarmac en 2017 lors d’un atelier pour sensibiliser les start-ups du Tarmac aux enjeux de la cybersécurité. C’est la première fois que nous avons rencontré Saghar et David et, dès cet atelier, nous nous sommes dit avec Claire Chanterelle, qui a créé le Tarmac en 2014 et est actuellement DG d’Inovallée, qu’il y avait un vrai sujet à travailler et que nous avions un rôle à jouer dans l’acculturation des start-ups au domaine de la cybersécurité, que ce soit pour les start-ups software ou hardware. Puis CyberSecura a été incubée au Tarmac de 2020 à 2022.”

5- Quel type de relation entretenez-vous avec CyberSecura ? Comment ce partenariat se traduit-il ?

“Toute l’équipe s’est toujours beaucoup impliquée durant la période d’incubation pour apporter son expertise et sa vision aux autres start-ups. Le Tarmac cherche sans cesse à initier de nouveaux partenariats à forte valeur ajoutée pour ses start-ups, des partenariats qui peuvent accélérer et pérenniser leur développement. Et CyberSecura s’est toujours montré force de proposition sur les sujets de la cybersécurité et de la conformité au RGPD. C’est ainsi qu’est née l’idée de ce partenariat." ​

6- Que vous apporte ce partenariat avec CyberSecura ?

“Le Tarmac joue un rôle d’acculturation auprès des start-ups sur tous les sujets. Ce partenariat nous permet donc de les sensibiliser très tôt à l’importance de la sécurité ‘by design’, qui est un enjeu majeur pour les protéger au niveau de la propriété intellectuelle, mais aussi pour garantir la robustesse de l’architecture et du développement de leurs solutions tout au long du cycle de vie. En l’intégrant le plus en amont possible, dès les phases de spécifications puis de conception, les équipes peuvent ainsi mieux anticiper les risques, qu’ils soient d’ordre techniques ou humains. C’est très important que nos start-ups partent dès le départ sur de bonnes pratiques, qui vont fiabiliser leur entreprise et être un gage de qualité auprès de leurs clients. Je parle beaucoup de cybersécurité car c’est un enjeu clé pour les start-ups, mais il y a bien évidemment toute la partie RGPD, que Cybersecura traite également. Ces dernières, comme tout organisme, sont soumises au RGPD dès lors qu’elles traitent des données personnelles. Pourtant, elles oublient parfois d’intégrer ces aspects au démarrage. Nous avons donc, là encore, un rôle clé à jouer dans la sensibilisation sur l’importance de se mettre en conformité au RGPD.” 

7- Inversement, selon vous, en quoi ce partenariat est-il bénéfique pour CyberSecura ?

​“Pouvoir confronter ses idées et avoir des retours terrain rapidement me semble très important aussi pour Cybersecura. Cela permet de co-construire une offre 100% adaptée à ces start-ups, car elles ont vraiment des attentes très spécifiques, des temporalités différentes également et des enjeux de fiabilité forts."

8- Êtes-vous satisfaits de ce partenariat avec CyberSecura ? Pour quelles raisons ?​​

“La formalisation est récente mais le démarrage de ce partenariat est effectif depuis un petit moment. Plusieurs start-ups du Tarmac ont pu en bénéficier et nous avons déjà des retours ultra intéressants et qualitatifs. Donc, nous sommes très satisfaits du partenariat”.

9- Quelles sont vos perspectives de développement avec CyberSecura ?

“Formaliser davantage ce partenariat et le mettre en valeur, notamment sur la partie sécurité ‘by design' pour favoriser les bonnes pratiques chez nos start-ups et les aider à prendre une longueur d’avance. L’évolution envisagée porte surtout sur la valorisation de tout le travail qui est fait. Et, bien évidemment, le partenariat évoluera en fonction des retours terrain et des besoins réels des start-ups !” ​

10- Y a-t-il un projet spécifique, avec CyberSecura, dont vous pourriez me parler ?

“Plusieurs choses ont déjà été mises en place, avec CS-ACCESS notamment, ce qui a permis de révéler que nous n’étions pas sur ce type d’attente de la part des start-ups. Cette offre ne collait pas à la réalité du terrain et à leurs besoins. Finalement, cela a fait naitre l’idée qu’il fallait une offre beaucoup plus sur-mesure pour cette typologie d’entreprises. Nous avons également présenté en interne les enjeux liés à la cybersécurité. Cette présentation a généré un fort intérêt de la part des start-ups et a permit d’éveiller les consciences. Nous avons aussi mis en place les diagnostics flash proposés par CyberSecura : en moins d’un an, de nombreux diagnostics flash ont déjà été réalisés au Tarmac !” 

Toute l'équipe de CyberSecura remercie Sophie pour son témoignage !

Découvrez dès maintenant le site internet du Tarmac.

retour.png